En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Tdp fond

Our news

Back to news

3e édition du Smart Port Day : à quelques nœuds de la concrétisation !

Le French Smart Port In Med

14 octobre 2021 

C’est plus qu’un rythme de croisière qu’adopte le Smart Port Challenge #3. Lancé en mai dernier dans le cadre de la démarche Le French Smart port In Med, co-fondée par le Grand Port Maritime de Marseille, la CCI métropolitaine Aix-Marseille-Provence et Aix-Marseille Université et visant à dessiner le port de demain, il s’apprête à emprunter la dernière ligne droite vers le point d’orgue : le Smart Port Day. Organisée 30 novembre au Palais de la Bourse, cette 3e édition du Smart Port Day permettra notamment de mettre en lumière les innovations des neuf lauréats sélectionnés en juillet dernier.

Deux sessions d’accompagnement ont d’ores et déjà été assurées en juillet et septembre par KEDGE Business School, partenaire du challenge, et les neuf binômes (porteurs de défi et lauréats) prendront à nouveau le chemin de Luminy pour retrouver leur expert-coach en octobre. Au programme : ateliers de co-développement et apports d’expertise, en vue de présenter un prototype fonctionnel et viable économiquement à l’occasion du Smart Port Day.

La « Brain Port Community », brique du French Smart Port In Med, se poursuit

Parallèlement, parmi les 6 champs d’intervention du French Smart Port In Med, l’animation d’une « Brain Port Community » avec les acteurs de la formation, de la recherche et du développement, se poursuit. Objectif : mobiliser la communauté académique autour de projets collaboratifs de formation et de recherche, pour répondre aux enjeux de transition des activités portuaires, maritimes et logistiques. Une réunion de préfiguration s’est d’ailleurs tenue le 1er juillet dernier pour en fédérer les acteurs. Le prélude à la préparation d’une cartographie des expertises mobilisables sur les différentes thématiques du Smart Port. Un point d’étape aura lieu début novembre pour préparer la formation des groupes de travail qui animeront la « Brain Port Community ».

Smart Port Challenge #3 : Des lauriers de juillet à la preuve de concept 

Les lauréats du Smart Port Challenge #3, annoncés en juillet dernier, n’ont que quelques mois pour passer du concept à la réalisation effective d’un prototype. Le compte à rebours est plus qu’enclenché et le rythme soutenu n’est pas moins synonyme d’adrénaline bénéfique au service de la concrétisation de ces solutions innovantes.

Le défi porté par Les Terrasses du Port et Deki avance à bon rythme et de mi-octobre à fin novembre, le centre commercial proposera, grâce à son binôme Deki, un test grandeur nature de livraison à domicile 100% décarbonée.

Du côté d’Interxion et de Logiq Digital, « la phase de prototypage de l’outil de comparaison des empreintes carbone des solutions d’hébergement informatique a été entamée ».

Certains lauréats s’affairent de leur côté pour passer d’un concept produit à celui de l’usage en conditions réelles. C’est le cas de Ineo Sense, qui a remporté le défi de NGE Connect. Le travail effectué « est très structurant pour transformer notre produit Padlock2 en une offre pleinement adaptée aux contraintes de sécurisations nomades en milieux industriels », explique-t-on au sein de la start-up.

De son côté, GuideMe City, choisie par le Conseil Départemental des Bouches-du-Rhône, « cherche actuellement à développer des partenariats pour trouver des points d’ancrage stratégiques » de son application.

C’est cette même logique qui anime aujourd’hui Edikom, lauréat du défi porté par la Ville de Marseille, puisque les lieux, les contenus et les acteurs se préparent activement à accompagner les Popup du patrimoine maritime et portuaire de la ville autour de visites virtuelles « hors les murs ».

Quant à Wixar, lauréat du défi porté par l’UMF et le GPMM, la start-up réalise actuellement « des vidéos en immersion 3D et de la gamification pour susciter des vocations » dans le domaine maritime et portuaire ».

Pour d’autres encore, la conception d’une solution innovante passe inévitablement par une phase étude. Ainsi, EDF et ses deux start-ups lauréates, Farwind et Capsim, « repensent le potentiel patrimonial du GPMM en source d’énergies renouvelables et de stockage, notamment grâce au solaire, à l’éolien en mer mobile et à l'hydrogène, afin d’offrir de nouvelles perspectives énergétiques à l’ensemble des acteurs œuvrant sur le port ».

De leur côté, Bee&Co et Synchronicity, duo de lauréats œuvrant auprès de Veolia, progressent dans la conception de leur solution de valorisation des déchets organiques sur le port. Selon eux, « les premières avancées du défi indiquent que la valorisation in situ des biodéchets avec production d'énergie verte est réellement envisageable, surtout si l'empreinte carbone des activités portuaires en bénéficie ».

CMA CGM choisit Synchronicity pour développer une filière de biométhane

Dans le cadre de son challenge, le Groupe CMA CGM, un leader mondial du transport maritime et de la logistique, a sélectionné Synchronicity pour développer une filière de production de biométhane, un gaz vert renouvelable produit entre autres à partir de déchets d’origine organique et végétale. La start-up Synchronicity, qui accompagne les territoires pour la mise en œuvre de modèles vertueux à travers l’optimisation de la gestion des déchets et le développement de circuits courts, étudiera ainsi la faisabilité pour la construction d’une unité de production de biométhane sur le Port de Marseille Fos.

La transition énergétique du transport maritime et de la logistique est au cœur des priorités du Groupe CMA CGM qui a pour objectif d’atteindre la neutralité carbone d’ici 2050. Il structure ainsi depuis plusieurs années la filière gaz naturel liquéfié (GNL) pour le transport maritime et exploite actuellement une flotte de 20 navires dual-fuel, actuellement propulsés au GNL, qui comptera 44 navires d’ici la fin de l’année 2024. Le Groupe souhaite aller plus loin et l’analyse réalisée dans le cadre du challenge servira de socle pour le développement d’une filière de production de biométhane et de bioGNL au sein du port de Marseille-Fos qui permettra notamment d’avitailler les navires du Groupe CMA CGM et réduire davantage encore les émissions de CO2.

A propos du French Smart Port in Med

Le French Smart Port in Med est né de la volonté du Port de Marseille Fos, de la CCI métropolitaine Aix-Marseille-Provence et d’Aix-Marseille Université de construire le port du futur : un port attractif, innovant, répondant aux enjeux actuels et futurs par une stratégie axée sur le numérique et le développement durable. Le French Smart Port in Med affirme et consolide la vocation portuaire de la Métropole Aix-Marseille-Provence et permet de la positionner comme le terrain d’expérimentation de nouveaux usages, applications et dispositifs. Marseille Fos et son écosystème se différencient ainsi en améliorant l’offre de services.

lefrenchsmartportinmed.com

 

Contact presse
Stéphanie Gaudreault
06 30 38 37 42 / stephanie.gaudreault@cciamp.com