En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Cotebleue

Après une escale, je reviens à Marseille et en Provence !

organisé par

Pourquoi ce défi ?

Pourquoi

.Aujourd'hui, 7 croisiéristes sur 10 disent avoir envie de revenir à Marseille dans les 3 prochaines années. Cette constatation est une bonne surprise pour les acteurs du tourisme à Marseille et de l'ensemble de la destination Provence dont les atouts méritent d'être d'avantage mis en valeur, à l'instar d'autres destinations.  "L'expérience Marseille" des croisiéristes qui y ont fait une escale semble donc très positive, mais pas suffisamment exploitée.
 . Il serait donc intéressant de chercher à capitaliser sur cette expérience, en donnant envie de revenir à ce public cible  pour un séjour de tourisme plus long et désaisonnalisé, ou un séjour professionnel notamment dans le cadre d'un télétravail. Il s'agit de motiver les intentions de futurs séjours post-croisière, notamment par comparaison avec les autres escales méditerranéennes.
. L'objectif est de "créer", à partir des croisiéristes constitués d'une centaine de nationalités différentes et qui ne font que passer principalement à la saison estivale, les touristes de demain qui décideront de revenir sur le territoire pour y rester plusieurs jours et ce, tout au long de l'année.

Descriptif

La solution innovante doit, d'une part, permettre d'identifier les croisiéristes qui ont envie de revenir. L'identification de ces croisiéristes sera complétée par leur caractérisation : nationalité, âge, pv d'achat, etc... Le process doit impérativement prévoir le mode d'approbation, de "consentement" de ces croisiéristes à y participer.
Elle doit, d'autre part, permettre de créer une relation avec cette population pour la faire revenir à Marseille et en Provence, en s'appuyant notamment sur les ressorts de l'expérience positive lors de l'escale à Marseille (ressorts qui seront donc également à identifier).
. Il ne s'agit pas d'inventer une nouvelle application qui vante les beautés de Marseille et la Provence et qui propose des parcours personnalisés (cela existe déjà) mais de définir un process et une solution innovants qui permettent d'atteindre les objectifs fixés.

Exemple de situation

. Un croisiériste américain a fait escale une journée à Marseille au cours de sa croisière partie de Barcelone. Il est enchanté de sa visite de 5 heures sur place et aimerait revenir. Il se dit notamment qu'il n'a pas eu le temps de faire telle ou telle expérience.
. Un croisiériste francilien est venu embarquer à Marseille. Il a passé une nuit à l'hôtel avant de monter à bord. Son expérience de Marseille est brève, et il lui en reste une curiosité non assouvie. 
. Ces deux types de croisiéristes sont incités à revenir.

Bénéfices attendus

. Pour les croisiéristes ciblés : recevoir des informations et incitations qui les feront se décider à revenir
. Pour les acteurs de la croisière : afficher un impact économique "supplémentaire", c'est-à-dire post-croisière
. Pour les acteurs du tourisme en général : constater une croissance du nombre de touristes sur l'ensemble du territoire (Marseille et Provence / Bouches-du-Rhône) et une répartition de ceux-ci tout au long de l'année

Le lauréat du défi

GuideMECity

La stratégie de l'entreprise est d'être le chaînon manquant de la chaîne de valeur entre les ports et les villes pour intégrer tous les projets qui améliorent l'expérience des croisières et l'efficacité de l'utilisation des infrastructures portuaires.

Nous sommes une entreprise super innovante qui fabrique des produits main dans la main avec ses clients et les principaux acteurs du secteur afin qu'ils soient adaptés aux besoins du marché et évolutifs. Nous y parvenons en appliquant une technologie existante et déjà validée de manière innovante, car nous l'appliquons dans un secteur où elle n'a jamais été appliquée auparavant. (Toujours dans le respect du GDPR).

Dans le cadre du 2019 Smart Port Challenge, nous avons pu démontrer que vous pouvez mesurer et rediriger (ou influencer) le flux de croisiéristes à travers la ville. En 2021, nous avons réussi à faire appliquer cette solution à tous les ports espagnols et nous allons maintenant développer un nouveau produit qui servira à montrer (analyser et mesurer) lesquels de ces croisiéristes reviennent effectivement dans la région, même si ce n'est pas par le biais de navires de croisière.

Nous sommes actuellement ouverts aux investisseurs afin de pouvoir appliquer la partie commerciale à 100% des possibilités que le marché nous offre.

Expérimentation, ressources et co‑innovation

Périmètre 

. Pour un test éventuel durant l'été 2021, les cibles prioritaires pourraient être les croisiéristes allemands d'une part et les croisiéristes originaires de différentes régions de France d'autre part. . Se rapprocher de l'OT Marseille pour vérifier si la solution peut être testée avec les croisiéristes qui s'y présentent 

Ressources mises à disposition

. Etude BVA (données statistiques du Club de la Croisière), données Flux Vision (même si non ciblées croisiéristes) . L'offre culturelle et patrimoniale déjà constituée (Provence Tourisme) . Eléments de cadrage de la stratégie touristique (actualisation du Schéma départemental du tourisme en 2021)

Co-innovation

. L'OT de Marseille (mise en relation par CCI) . MSC Costa (mise en relation par Club de la Croisière) . Le MPCT (mise en relation par Club de la Croisière) . Des représentants du syndicat professionnel Entreprises du Voyage (mise en relation par Club de la Croisière)

Profil de startup recherché

Compétences : créativité, communication, marketing digital

Expérience d'utilisation des réseaux sociaux

Capacité d'anticipation, d'adaptation aux évolutions des outils tech de communication

.