En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Terminal Fos

Les actualités

Retour aux actualités

Gainn4Mos : Marseille et les ports méditerranéens prêts pour le GNL 

gain4mos

PORT VERT 

Novembre 2019

Le projet européen Gainn4Mos, qui vise à développer des prototypes et des sécuriser l'approvisionnement des ports en GNL, s’est achevé au port Marseille-Fos en septembre dernier. Un bilan prometteur et des opportunités de croissance renforcées pour les acteurs de Fos et Marseille dont Elengy et Costa Croisières, partenaires du projet. 

Prototypes et tests en conditions réelle

Lancé en 2015, Gainn4Mos a réuni, pendant 4 ans, la Croatie, l’Espagne, la France, l’Italie, le Portugal et la Slovénie autour de 21 études et d’expérimentations diverses. L’objectif : développer des prototypes de navires et de barges fonctionnant au GNL et transformer les terminaux portuaires méthaniers pour respecter les réglementations sur l'efficacité énergétique des navires.

Le GNL permet, en effet, de réduire jusqu’à 20 % les émissions en CO2 des navires, et pour les émissions d’oxyde d’azote, même au-delà des objectifs souhaités par l’Organisation Maritime Internationale. 

Expérimentations à Marseille-Fos 

Le Grand Port Maritime de Marseille, conformément à son engagement, a réalisé une étude de risques relative à des opérations d’avitaillement au GNL sur un terminal dédié aux navires de croisière. Et c’est à l’occasion des journées de clôture du projet à Fos-Marseille que les enseignements de cette étude ont été partagés à l’ensemble des participants.

Pour Florence Pérouas, capitaine de port au GPMM et responsable du projet, l’expérience Gainn4Mos s’est révélée particulièrement enrichissante : « Les quelques séances de travail de groupe étalées sur la durée de vie du projet ont permis de tisser des liens et de comprendre la variété des angles de vision et d’approche pour des problématiques similaires. C’est également très intéressant, et motivant, de suivre l’évolution des projets portés par les différents membres ». Et de conclure : « Les participants au projet peuvent maintenant mettre à profit les enseignements collectés lors des échanges. Les réseaux créés vont certainement déboucher sur des nouvelles opportunités de croissance dans le secteur et ont conforté notre démarche ». 

 

En savoir plus :

http://www.gainnprojects.eu/ 

http://www.imo.org/fr/OurWork/Environment/PollutionPrevention/AirPollut… 

http://www.marseille-cruise.com/IMG/pdf/note_transition_eco-energetique_club_de_la_croisiere_mp_311218.pdf