En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Terminal Fos

Les actualités

Retour aux actualités

Smart Port Day  Retour sur un premier rendez-vous réussi 

bilanSPDay_NL2

Actus French Smart Port 

Lors de sa création, il y a deux ans, les fondateurs du Smart Port avaient émis le souhait de se retrouver et de célébrer ensemble les premières avancées de la démarche. C’est désormais chose faite ! Le jeudi 4 juillet, le Smart Port Day a réuni les partenaires économiques, académiques et techniques, ainsi que des professionnels curieux de découvrir le port de demain, plus de 250 personnes au total.  

Le lieu choisi par les organisateurs n’est pas anodin. Le J1 appartient à l’histoire du GPMM. Comme l’a souligné Jean-François Suhas, qui représentait Jean-Luc Chauvin, président de la Chambre de Commerce et d’Industrie Marseille-Provence (CCIMP), dans son discours d’ouverture, ce hall fait figure de « lieu totem », emblème du lien puissant unissant la métropole marseillaise à son port de commerce. Une relation privilégiée inscrite dans l’ADN même du Smart Port, dont l’un des objectifs est de connecter innovation portuaire et développement territorial.  

Le Smart Port Day fut avant tout l’occasion de concrétiser l’interprétation locale du concept — Le French smart port in Med — c’est-à-dire l’évolution des activités portuaires et logistiques vers un modèle plus connecté, plus fluide, plus vert… et plus fédérateur. Le French Smart Port in Med se veut un exemple de structure collaborative. À la différence d’autres initiatives concurrentes du même type, Jean-Marc Forneri, président du Conseil de surveillance du GPMM, relève que « l’originalité se situe dans le partenariat unique rassemblant l’Etat, les collectivités et des groupes privés autour de trois partenaires fondateurs. »  

Quant à Marie Masclet de Barbarin, Vice-présidente d’Aix-Marseille Université elle relève que l’approche est "motrice d’attractivité" pour la Métropole Aix-Marseille Provence. 

L’esprit « do-tank », l’innovation et l’action partenariales, colore l’ensemble des projets du French smart port in Med, et notamment son Challenge, qui jumelle spécifiquement entreprises leader et startup dans la recherche de solutions inédites. Rien d’étonnant à ce cette inventivité et cette horizontalité se ressente dans l’organisation même du Smart Port Day! 

Durant la matinée se sont succédées trois tables rondes en plénière, portant respectivement sur les origines du Smart Port, la gestion de sa communauté scientifique et ses différentes démarches de projets.  

Ce partenariat inédit s’est concrétisé par la signature d’une convention regroupant douze partenaires (La Banque des territoires, la Région SUD Provence-Alpes-Côte d’Azur, la Métropole Aix-Marseille Provence, le Département des Bouches-du-Rhône, la Ville de Marseille, Euroméditerranée, l’Union Maritime et Fluviale, CMA CGM, EDF, Hammerson – Les Terrasses du Port, Naval Group et Traxens) autour des trois membres fondateurs de la démarche. 

Quant à l’après-midi, il fut consacré aux avancées pratiques : dans des formats propices à la rencontre et au networking – pitchs, keynotes, démonstrations, rendez-vous BtoB – les Challengers, répartis en fonction de leurs thématiques de recherche, allant de l’environnement à la cybersécurité, ont présenté leurs solutions au public et rendu tangible la logistique portuaire du futur.